Infos du 14 au 21 janvier 2018 Bellême

, par Jacques Roger

2e dimanche du Temps ordinaire B
Samedi 13 janvier : 18 h 30 messe Chapelle de l’hôpital
Dimanche 14 janvier : messe 10 h 30 à Bellême, 11 h à Igé
14 h - 17 h presbytère, rencontre des jeunes qui se préparent à célébrer leur mariage.

Nous portons dans notre prière : Pierre-Jean Pytel, Geneviève Hervé, Paulette Pignolet, Roger Juré, Ginette Follet, Marguerite Boisramé, Simone Prouteau.

Lundi 15 janvier :
14 h 30 Le Gué-de-la-Chaine, inhumation de Mme Suzanne Rottier.
19 h ‘’Prier en chantant’’ église Saint-Sauveur de Bellême.

Mardi 16 janvier : 17 h presbytère, catéchèse des enfant du primaire

Mercredi 17 janvier : 17 h messe EHPAD ‘’La rose des vents’’

3e dimanche du Temps ordinaire B
Samedi 20 janvier : 18 h 30 messe Chapelle de l’hôpital
Dimanche 21 janvier : messe 10 h 30 à Bellême, 11 h à Igé
Nous portons dans notre prière : Famille Monnier, Gilbert Binois,
Béatrice Binois et leurs familles.

’Venez et voyez’’
Après les fêtes de Noël et de l’Épiphanie, nous retrouvons le Temps ordinaire de la liturgie. La parole de Dieu de ce dimanche raconte l’appel des premiers disciples, appel que le Seigneur lance à chacun de nous. Appel qui peut être entendu dans sa radicalité à suivre le Seigneur dans un changement de vie - prêtre, religieuse-, appel le plus souvent entendu ‘’à demeurer avec Lui’’ au cœur même de nos situations ordinaires. Aux disciples de Jean Baptiste qui le suivent, Jésus pose la question : ‘’Que cherchez-vous ?’’ ; ils répondent : ‘’Où demeures-tu ?’’ Jésus leur dit : ‘’Venez et vous verrez’’.
L’appel des premiers disciples et celui du petit Samuel montrent que l’appel du Seigneur passe par des médiations (Eli, Jean-Baptiste, André) et demande un temps de discernement pour mesurer si l’appel vient vraiment de Dieu ou s’il n’est pas le fruit de mon imagination. Ce n’est qu’au troisième appel qu’Éli suggère à Samuel : ‘’S’il t’appelle, tu diras : parle, Seigneur, ton serviteur écoute.’’ Belle réponse d’Eli qui renvoie Samuel à l’écoute de sa conscience et de Dieu.
Relayé par les uns ou les autres, l’appel du Seigneur se fait entendre de génération en génération. Et par nos réponses, individuelles ou communautaires, s’édifie le corps ecclésial du Seigneur, sanctuaire de l’Esprit Saint.
Chacun de nous a une vocation propre qu’il nous faut découvrir, souvent au jour le jour et dans une relecture de vie. Mais les appels venus par nos frères ou sœurs rencontrés sont de tous les instants pourvu que nous y fassions attention.
Ce dimanche est la 104e ‘’Journée mondiale du migrant et du réfugié’’ voulue par le pape Benoît XV en 1914. Ce sujet est devenu crucial pour bon nombre de personnes fuyant leur pays à cause de la guerre, des persécutions, des catastrophes naturelles ou pour motif économique. Le pape François, dans son message pour cette journée, écrit : ‘’Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque accueilli ou rejeté. Le Seigneur confie à l’amour maternel de l’Eglise tout être humain contraint à quitter sa propre patrie à la recherche d’un avenir meilleur’’. Le pape poursuit : ‘’Notre réponse commune pourrait s’articuler autour de quatre verbes fondés sur les principes de la doctrine sociale de l’Eglise : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.’’ Vous pouvez trouver sur l’internet le discours complet du pape François.
À l’occasion du 7e anniversaire de son ordination épiscopale, Mgr Habert envoie une lettre aux diocésains, qui sera lue ce dimanche dans toutes les églises de l’Orne. On peut la retrouver sur le site du diocèse de Séez. Il commence par rendre grâce à Dieu pour le chemin parcouru par le diocèse depuis 2011. Il cite quatre domaines : la création des 10 pôles missionnaires, l’accent mis sur la dimension diaconale (du service) de la vie chrétienne et ecclésiale, le dynamisme des sanctuaires de N-D de Montligeon et de la Famille Martin d’Alençon et l’invitation à porter le souci de toutes les vocations. Enfin, notre évêque, ami du sanctuaire de Pontmain, marqué par son pèlerinage à Fatima et inspiré par ce que dit le concile Vatican II de Marie, indique qu’il consacrera le diocèse à la Vierge Marie le 13 mai prochain. Mgr Habert confie ce rendez-vous à notre prière.
Jacques ROGER