Infos du 7 au 15 juillet 2018 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières : Henriette Haudebourg, Michel Garnier, André Beaumont, Yvonne Hunault.

Samedi 7 juillet 2018
16 h 30 baptême de Jade Simon au Theil-sur-Huisne

Dimanche 8 juillet 2018
10 h 30 messe de réouverture de l’église du Theil-sur-Huisne suivie d’un verre d’amitié

Mardi 10 juillet 2018
10 h 00 réunion Prêtres Fidei donum à Sées

Mercredi 11 juillet 2018
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 12 juillet 2018
18 h 00 concert de fin de stage, à l’Hermitière, organisé par Ombres & Lumières

Vendredi 13 juillet 2018
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Samedi 14 juillet 2018
18 h 00 messe à l’Hermitière

Dimanche 15 juillet 2018
10 h 30 messe à Ceton

XIVe dimanche du Temps ordinaire

Lorsque je suis faible c’est alors que je suis fort nous dit saint Paul qui nous avoue ses faiblesses. Ce dimanche nous rappelle que Dieu peut donner à un homme une puissance incroyable : à Ezéchiel le courage de parler à un peuple de rebelles, à Jésus une autorité en paroles et en actes qui confond ses compatriotes.

Lecture du Livre d’Ezéchiel 2, 2-5

L’exil est venu sanctionner les infidèles du peuple élu à son Dieu. En vain le Seigneur l’avait-il averti par ses prophètes. Dieu va-t-il maintenant l’abandonner à sa misère ? Non, il appelle un nouveau prophète, Ezéchiel, présent au milieu des israélites en déportation, et l’envoie vers son peuple. Avec des moyens bien faibles, Ezéchiel saura défendre, devant un adversaire puissant, le peuple dont au nom du Seigneur il se sent responsable. Qu’on l’écoute ou non, Israël saura qu’il y a un prophète parmi lui, il saura que son Dieu lui offre de se convertir et de retrouver l’amitié perdue

Lecture de la seconde lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens 12, 7-10

Paul avoue que sa légitime fierté des révélations exceptionnelles dont il a été l’objet par Dieu deviendrait bien vite de l’orgueil sans cette écharde dans sa chair. Il a conscience de n’être rien si la puissance du Christ ne venait relayer sa misère. Et du même coup, l’exemple de Paul nous indique où puiser la force : non pas dans nos mérites passés, non pas dans une téméraire confiance en soi, mais dans ce que notre faiblesse nous ouvre le coeur de Dieu à qui rien n’est impossible.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6, 1-6

L’enseignement de Jésus à la synagogue de Nazareth montre à ses compatriotes qu’une sagesse spéciale lui a été donnée par Dieu. D’autre part, ils n’ignorent pas les miracles de Jésus dont la rumeur publique leur a colporté la nouvelle. Ils en sont frappés d’étonnement. Serait-il le Messie de Dieu ? À leur yeux c’est pourtant impossible : ils le connaissent trop bien, lui et toute sa parenté. Ils achoppent à cette idée. Ce refus de reconnaître Jésus comme le Messie, à Nazareth, est significatif de son rejet par tout Israël.

Bon dimanche à tous !
Père François