Infos du 14 au 22 juillet 2018 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières : Jeanne Moreau.

Samedi 14 juillet 2018
18 h messe à l’Hermitière

Dimanche 15 juillet 2018
10 h 30 messe à Ceton

Lundi 16 juillet 2018
8 h messe au Theil-sur-Huisne

Mardi 17 juillet 2018
18 h messe au Theil-sur-Huisne

Mercredi 18 juillet 2018
10 h messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 19 juillet 2018
18 h messe au Theil-sur-Huisne

Vendredi 20 juillet 2018
18 h messe au Theil-sur-Huisne

Samedi 21 juillet 2018
18 h messe à Ceton

Dimanche 22 juillet 2018
10 h 30 messe à Mâle
12 h baptême d’Anna Meilliand et Mathéo Ancel

Du 20 juillet 2018 au 20 août 2018

exposition Esprit de fêtes à Rémalard à l’initiative d’Ombres & Lumières

Dimanche 15 juillet 2018
France-Croatie sur l’écran géant au stade à partir de 16 h

XVe dimanche du Temps ordinaire

Aujourd’hui les textes de la messe soulignent le choix gratuit de Dieu : du petit berger Amos, il fait un prophète. Jésus envoie en mission les Apôtres qu’il a choisis, et nous sommes nous-mêmes choisis par Dieu de toute éternité.

Lecture du livre d’Amos 7, 12-15

Au VIIIe siècle av. J.-C., le peuple élu se trouve partagé en deux royaumes, celui du sud, au pays de Juda, gouverné par un roi de la dynastie de David et celui du nord, au pays d’Israël, qui a construit à Béthel un temple rival de celui de Jérusalem. Pour asseoir leur politique, les rois d’Israël ont fait de la religion une religion d’État : Béthel est temple du roi ! Amos est originaire du sud, il n’est pas prophète de métier, il existait alors des confréries de prophètes, mais Dieu l’a choisi pour dénoncer l’injustice sur laquelle se sont édifiées les fortunes du roi et de quelques nantis du royaume d’Israël. Amasias, prêtre à la solde du roi, ne peut accepter que la vérité soit criée dans ce temple !

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens 1, 3-14

Paul n’est pas missionnaire pour une évangélisation à la petite semaine. Il sait que son travail s’insère dans le projet de Dieu qui concerne tous les hommes et même tout l’univers. Le choix du peuple d’Israël, porteur des promesses messianiques, pour être le témoin de l’espérance dans le Christ, l’accès actuel des païens à la foi dans ce même Christ, le don de l’Esprit, gage de l’héritage à venir du royaume de Dieu et de la libération finale, manifestent que ce projet historique de Dieu est de réunir l’humanité et l’univers dans le Christ. Ce dessein d’amour éternel de Dieu prend corps au fur et à mesure qu’avance l’histoire et que les hommes coopèrent à ce rassemblement des fils de Dieu par Jésus.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6, 7-13

Après avoir été repoussé par ses compatriotes à Nazareth, Jésus tente une dernière fois d’appeler les Galiléens à la conversion en leur envoyant ses disciples par groupes de deux. La tenue vestimentaire qu’il leur prescrit est celle des pèlerins se rendant à Jérusalem pour la Pâque. Dans l’esprit de Jésus, elle doit signifier que ses envoyés ne comptent que sur Dieu et ne s’embarrassent d’aucune réserve ou sécurité humaine. Ceux qui refuseront de les accueillir manifesteront par là leur refus de se convertir, les autres bénéficieront du salut, concrétisé dans les expulsions de démons et la guérison des malades.

Bon dimanche à tous !
Père François