Secours catholique

, par Jacques Roger

Né en 1946, au sortir de la guerre, le Secours catholique a comme devise : La charité n’a pas d’heure. Elle est de tous les instants. Le Secours catholique a été fondé par Mgr Jean Rodhain qui a entraîné derrière lui des bénévoles sensibles à soulager la détresse.
Depuis 70 ans, le Secours catholique vient en aide aux personnes en situation de précarité. Il fait face aux situations d’urgence mais son rôle principal est d’accompagner et d’aider les personnes à se remettre debout. Cela se fait par l’écoute, une aide matérielle (financière, alimentaire, vêtements ou mobiliers), la rédaction d’une lettre, l’accompagnement dans une démarche administrative, etc.

Où trouver le Secours catholique ?

À Berd’huis : Les 1er et 3e mardis du mois de 14 h 30 à 16 h 30, route de Bellême, au local au-dessus de la bibliothèque.

À Bellême : à compter du 16 février 2017, des membres du Secours catholique tiendront une permanence chaque jeudi de 10 à 12 h à l’adresse suivante : 9, rue Ville close à Bellême dans une salle mise à disposition par la municipalité (merci à elle).

Nous sommes aussi joignables par téléphone au 06 74 75 83 48 ou par courriel sc.belleme@gmail.com.

Notre adresse postale est la suivante :
Secours catholique
12, rue Coquetière
61130 Bellême

Vous savez qu’une petite équipe — 7 à ce jour — de bénévoles du Secours catholique a entrepris de relancer l’action d’accueil, d’écoute et d’accompagnement de personnes en situation précaire qui en exprimeraient la demande.
Nous avons rencontré les travailleurs sociaux et divers acteurs de la vie locale pour étudier la meilleure façon de mener une action qui complète la leur et ne la contrarie pas.

Les semaines passées nous avons mis en place notre organisation et sommes désormais prêts à entamer notre action.

Nous ne nous imposons pas aux personnes en difficulté et attendons qu’elles fassent une démarche personnelle en franchissant la porte de notre permanence.
L’aide matérielle que nous pouvons apporter ne peut être que modeste et, dans tous les cas, n’est pas la finalité de notre action qui vise, pour l’essentiel, à offrir un accompagnement aboutissant à une insertion sociale.

Chacun peut connaître des personnes auprès desquelles nous pourrions être utiles et je suggère que, dans ce cas, vous orientiez ces personnes concernées vers nous. Merci.

Maurice Lony et l’équipe du Secours catholique de Saint-Léonard-des-Clairières