Saint-Germain–Saint-Lhomer - informations

, par Jacques Roger

La paroisse Saint-Germain–Saint-Lhomer est située dans la département de l’Orne.

Elle couvre le canton de Rémalard plus deux communes du canton de Nocé : Saint-Maurice-sur-Huisne et Verrières.
L’ensemble, représente 14 communes soit 7 126 habitants, divisé en 3 relais :
—  relais de Rémalard : Rémalard, Bellou-sur-Huisne, Dorceau, Boissy-Maugis, Maisons-Maugis, Saint-Maurice-sur-Huisne et Verrières ;
—  relais de Bretoncelles : Bretoncelles ; Moutiers au Perche et La Madeleine-Bouvet ;
—  relais de Condé-sur-Huisne : Condé-sur-Huisne, Dorceau, Coulonges-les-Sablons et Saint-Germain-des-Grois.

La paroisse Saint-Germain–Saint-Lhomer fait partie du doyenné Perche sud.

Pourquoi ce nom Saint Germain-Saint Lhomer ?

Germain  : avant les paroisses actuelles aux limites territoriales précises, il y avait des lieux, des îlots de communautés chrétiennes.
Dans la région du Perche, des prieurés nombreux dépendaient d’abbayes plus ou moins lointaines, en particulier les abbayes de Saint-Germain à Auxerre et de Saiint-Germain-des-Prés à Paris.
Sur la paroisse, les églises de Coulonges, Rémalard, Saint-Germain-des-Grois sont dédiées à Saint-Germain d’Auxerre, celles de Boissy-Maugis à Saint-Germain de Paris.

Lhomer  : cet ermite, venant de Chartres après avoir cheminé par Belhomert et le Pas-Saint-l’Homer, fonda en 575 le monastère de Corbion qui devint plus tard Moutiers-au-Perche. À La Madeleine-Bouvet se trouve une grosse pierre creuse de 6 mètres de long appelée fontaine Saint-Lhomer ; avec l’eau récupérée, Lhomer guérissait des fièvres.
D’ou ce double nom de Saint-Germain–Saint-Lhomer qui unit tous nos clochers.

P. Raymond Hébert